Cette réforme, qui porte sur les licenciements d’au moins 10 salariés sur 30 jours dans les entreprises d’au moins 50 salariés, consiste principalement dans les modifications suivantes :

- Possibilité de déterminer par accord collectif le contenu du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE). Cet accord devra être validé par l’Administration.

- Limitation dans le temps et simplification de la procédure de consultation du Comité d’Entreprise,

- Dévolution exclusive à l’Administration du contrôle du PSE et de la procédure consultative.

https://www.roussineau-avocats-paris.fr/