Accueil » Droit des étrangers : en France et à l'étranger » Etrangers en France » Asile » Asile en France » Actualités

Article avocat Asile en France

Ecorcher le nom du justiciable constitue une cause de nullité de la notification

Par , Avocat - Modifié le 27-04-2017

En jugeant que l’erreur dans l’orthographe du nom de Mme A. était sans incidence sur la régularité de la notification de la décision du directeur général de l’OFPRA, la présidente de la Cour nationale du droit d’asile a commis une erreur de droit.

Mme A. a demandé à la Cour nationale du droit d’asile d’annuler la décision du directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides du 19 décembre 2014 rejetant sa demande d’asile. Par une ordonnance du 20 mars 2015, la présidente de la Cour nationale du droit d’asile a rejeté cette demande.

Aux termes de l’article L. 731-2 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, la Cour nationale du droit d’asile statue sur les recours formés contre les décisions de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). A peine d’irrecevabilité ces recours doivent être exercés dans le délai d’un mois à compter de la notification de la décision de l’OFPRA.

Il ressort des pièces du dossier, soumis aux juges du fond, que le pli recommandé contenant la décision du directeur général de l’OFPRA, qui a rejeté la demande de Mme A., présenté à l’adresse indiquée par cette dernière au Secours Catholique, à Etampes, comportait une erreur sur la première lettre de son nom. L’établissement du Secours Catholique où était logée Mme A., utilisant un classement alphabétique pour la distribution du courrier, le pli recommandé contenant la décision du directeur général de l’OFPRA n’a pas été remis à l’intéressée et a été renvoyé à l’OFPRA avec la mention « Pli avisé et non réclamé ».

Dans les circonstances particulières de l’espèce, la notification de cette décision ne saurait être regardée comme ayant fait courir le délai du recours contentieux à son encontre. En jugeant que l’erreur dans l’orthographe du nom de Mme A. était sans incidence sur la régularité de la notification de la décision du directeur général de l’OFPRA, la présidente de la Cour nationale du droit d’asile a commis une erreur de droit.

Il résulte de ce qui précède que Mme A. est fondée à demander l’annulation de l’ordonnance de la présidente de la Cour nationale du droit d’asile qu’elle attaque.

La décision de la Cour nationale du droit d’asile a, donc, été annulée et l’affaire a été renvoyée à la même juridiction pour être rejugée.

 

Par Fayçal Megherbi

Avocat au Barreau de Paris

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Fayçal Megherbi

Maître Fayçal Megherbi

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Commercial
  • - Propriété intellectuelle, web & NTIC
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit des étrangers : en France et à l'étranger
  • - Droit Pénal
  • - Droit Public
  • - Droit de la presse, image & publicité

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés