La loi ALUR fait bénéficier le locataire d'une zone tendue d'un préavis d'un mois. Le délai reste de 3 mois, sauf justification d'une exception dans les autres villes de France.

Un délai de préavis d'un mois en zone tendue

Depuis la loi ALUR, le délai de préavis est réduit à un mois pour le locataire d'une ville classée "zone tendue", comme Paris par exemple.

Un délai de préavis de 3 mois ailleurs

Dans les autres zones, le délai de préavis est de 3 mois, sauf si le locataire relève d'une exception légale lui permettant de bénéficier d'un délai de préavis raccourci de 1 mois (RSA, perte d'emploi, mutations, problèmes de santé etc).

Par Me Bruno Axel TRAESCH