Accueil » Droit de l'Immobilier et de la Construction » Bail habitation » Contrat de bail d'habitation » Actualités

Article avocat Contrat de bail d'habitation

Bail commercial : durée du délai du congé donné par le propriétaire à son locataire

Par , Avocat - Modifié le 31-08-2012
La loi n° 2012-387 du 22 mars 2012, relative à la simplification du droit et à l'allégement des démarches administratives, est venue préciser quand peut intervenir le congé du bailleur d’un local commercial à son locataire et tendant à mettre fin au contrat de bail.
 

Le principe juridique est qu'un bail commercial peut être interrompu à l'initiative du bailleur notamment lorsque ce dernier « donne congé » à son locataire.
 

La récente loi de simplification du droit est venue préciser quand peut intervenir le congé tendant à mettre fin à un bail commercial.
 

L'article L. 145-9 alinéas 1 et 2 du code de commerce dispose que :

« Par dérogation aux articles 1736 et 1737 du code civil, les baux de locaux soumis au présent chapitre ne cessent que par l'effet d'un congé donné six mois à l'avance ou d'une demande de renouvellement.
 

A défaut de congé ou de demande de renouvellement, le bail fait par écrit se prolonge tacitement au-delà du terme fixé par le contrat. Au cours de la tacite prolongation, le congé doit être donné au moins six mois à l'avance et pour le dernier jour du trimestre civil. »
 

Auparavant, la règle était que le congé devait être donné par le bailleur au moins six mois à l’avance et « pour le dernier jour du trimestre civil ».
 

Ainsi, selon la date de signature du bail, la date d’expiration du bail pouvait ne pas correspondre au dernier jour d’un trimestre civil.
 

Les juges variaient dans leur interprétation de la règle du trimestre civil.
 

Selon certains juges, cette règle ne s'appliquait que pour le congé donné lorsque le bail commercial s'était poursuivi au-delà de sa date d'échéance alors que d'autres jugeaient qu'elle s'appliquait en toute hypothèse : bail en cours de période contractuelle ou en cours de reconduction à défaut de congé ou de demande de renouvellement de la part des parties au contrat.
 

Dorénavant, le principe est que le bail commercial cesse par l’effet d’un congé donné six mois à l’avance à la date d’expiration prévue contractuellement dans le bail.
 

Cependant, lorsque le bail s’est poursuivi tacitement au-delà du terme fixé par le contrat, à défaut d’un congé ou d’une demande de renouvellement, le congé délivré au cours de cette période de tacite prolongation doit être donné au moins six mois à l’avance et pour le dernier jour du trimestre civil.
 

A titre d’exemple, un bail signé le 1er mai 2012 qui se poursuit au-delà du 30 avril 2021, à défaut de congé ou de demande de renouvellement, le congé du 9 août 2021 prendra effet le 31 mars 2013 (9 août 2012 + 6 mois = 9 février 2013 + délai pour atteindre le dernier jour du trimestre civil).
 

Je suis à votre disposition pour toute information ou action.
 

PS : Pour une recherche facile et rapide des articles rédigés sur ces thèmes, vous pouvez taper vos "mots clés" dans la barre de recherche du blog en haut à droite, au dessus de la photographie.

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Publicité

Maître Anthony BEM

Maître Anthony BEM

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Droit Commercial
  • - Propriété intellectuelle, web & NTIC
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit Pénal
  • - Droit de la Consommation
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Public
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile
  • - Droit International
  • - Droit de la Santé
  • - Droit Bancaire
  • - Droit des Transports
  • - Droit de la presse, image & publicité
  • - Droit de l'Environnement
  • - Droit du Sport
  • - Procédure Judiciaire
  • - Droit de la Protection Sociale

Me contacter

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés