Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit International » Droit International Public » Droits de l'Homme / CEDH » Actualités

Article avocat Droits de l'Homme / CEDH

La HALDE céde la place au Défenseur des droits

Par , Avocat - Modifié le 02-05-2011

Chargé, comme la Halde, de lutter contre les discriminations et de promouvoir l'égalité, le Défenseur des droits, autorité constitutionnelle indépendante, vient d'être créé par une loi organique, complétée par une loi ordinaire validée par le Conseil constitutionnel.

Outre la Halde, le Défenseur des droits remplace, à compter du 1er mai 2011, le Médiateur de la République, le Défenseur des enfants et la Commission nationale de déontologie de la sécurité.

I/ Les missions du Défenseur des droits:

Les missions du Défenseur des droits sont plus étendues que celles de la Halde puisqu'il est chargé de :



- défendre les droits et libertés des administrés ainsi que les droits de l'enfant;

- veiller au respect de la déontologie par les personnes exerçant une activité de sécurité ;

- lutter contre les discriminations.

L'activité du Défenseur des droits s'exerce au travers de 3 collèges, dont l'un d'entre eux se consacre à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l'égalité.

L'institution est saisie par toute personne physique ou morale qui s'estime victime d'une discrimination ou par une association de lutte contre les discriminations. Elle peut également se saisir d'office.

II/ Les moyens du Défenseur des droits:

Les moyens d'action dévolus au Défenseur des droits sont ceux, considérables, détenus précédemment par la Halde.

Il peut notamment:

- procéder à des recommandations (article 25) et s'assurer de leur suivi ;

- effectuer des enquêtes, des vérifications, dresser, le cas échéant, des procès-verbaux grâce à ses agents assermentés (article 18, 20,21, 22 et 37) ;

- apporter son appui aux victimes pour constituer leur dossier contentieux (article 27) ;

- intervenir dans un procès pour présenter ses observations, de sa propre initiative, à la demande de la juridiction, ou à la demande des parties (article 33) ;

- conclure une transaction (article 28).


(Cons. const., déc., 29 mars 2011, n° 2011-626DC; L. n° 2011-334, 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits: JO, 30 mars; L. organique n° 2011-333, 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits: JO, 30 mars).



Source: Éditions Législatives


Source

La HALDE céde la place au Défenseur des droits

  • le Shogun "daifuxiang" - Visiteur Le 03-04-2011 à 16:39

    Pourquoi ne pas avoir simplement supprivé la CNDS et couper les budgets déficitaires de la HALDE, et en arriver à surpayer une ou deux personnes de cette nouvelle institution dite indépendante?

    on ne peut pas aussi facilement et docilement déstabiliser les institutions sans pour autant proposer quelque chose d'équivalent voir mieux.

    La dernière chance pour la France est de nous laisser introduire, les Class Action.

    Ainsi, avec ou sans la CNDS et sans budget, on peut arriver au résultant qu'on a BESOIN, c'est à dire, on veut la Justice s'applique à tous et surtout aux plus riches et plus puissants.

    C'est ça, notre ADN révolutionnaire ;-)

    Tongue out

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Myriam LAGUILLON

Maître Myriam LAGUILLON

Avocat au Barreau de BORDEAUX

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit de la Protection Sociale

Me contacter

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.