Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Consommation » Garantie des vices cachés : obtenir un remboursement » Actualités

Article avocat Garantie des vices cachés : obtenir un remboursement

Que faire après la découverte d'un vice caché affectant votre voiture ou votre logement ?

Par , Avocat - Modifié le 20-02-2020

Que faire après la découverte d'un vice caché affectant votre voiture ou votre logement ?

La notion de vice caché découle de l’obligation pour le vendeur de délivrer à l’acheteur la chose vendue et lui en assurer la propriété et la pleine jouissance. Le vice caché est prévu à l’article 1641 du Code civil.

Aucun vice caché ne doit empêcher l’usage normal de la chose. 

Il faut néanmoins pour caractériser cette notion que :

  • la chose soit impropre à l’usage auquel on le destine : le vice doit être rédhibitoire, ce qui n’est pas le cas s’il est peu important ou affecte seulement l’agrément ou s’il est facilement réparable;
  • ou bien les défauts cachés de la chose vendue sont tels qu’ils diminuent tellement l’usage [de la chose] que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus.

En tout état de cause, le vice doit être occulte et antérieure à la vente d’une part, et d’autre part, l’action en vice caché doit être intentée dans un délai de deux ans à compter de la découverte du vice.

En matière de vente d’immeuble, ont été considérés comme rédhibitoires le fait qu’un marécage soit mal comblé (Cass. Civ. 3ème 15 février 1989) ou que le sol s’affaisse (Cass. Civ. 3ème 20 janvier 1988) car il a été considéré qu’ils rendaient le bien vendu impropre à sa destination.

A l’inverse, la présence d’éléments amiantés dans un local à usage d’habitation ne constitue un vice caché qu’autant qu’un risque d’inhalation de poussières d’amiante par les occupants existe et compromet ainsi l’usage auquel le bien est destiné (CA Versailles, 3 février 2011).

Votre Avocat vous assiste et vous défend.

 

Pierre NICOLET

Avocat au Barreau de Paris

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Pierre Nicolet

Maître Pierre Nicolet

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Commercial
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit Pénal
  • - Droit de la Consommation
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile
  • - Droit Bancaire
  • - Procédure Judiciaire
  • - Procédure d'appel

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.