Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Inaptitude au travail : reclassement, inapte à tout poste et licenciement » Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement… » Actualités

Article avocat Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…

Inaptitude physique du salarie: nouvelle procédure le 1er janvier 2017

Par , Avocat - Modifié le 09-01-2017

Le décret du 27 décembre 2016 modifie la procédure de constatation de l’inaptitude physique du salarié par le médecin du travail

La constatation de l’inaptitude physique d’un salarié : procédure modifiée depuis le 1er janvier 2017.

Les nouvelles dispositions contenues à l’article R 4624-42 du Code du travail modifient la procédure de constatation de l’inaptitude par le médecin du travail.

Le médecin du travail ne peut constater l'inaptitude médicale du travailleur à son poste de travail dès lors que plusieurs conditions sont remplies :

- un examen médical ou plusieurs examens si nécessaire

Le médecin du travail ne peut prononcer l’inaptitude physique d’un salarié qu’après avoir pratiqué, au moins un examen médical accompagné, le cas échéant, d’examens complémentaires.

En effet, si le médecin du travail estime qu’un second examen médical est nécessaire pour rassembler les éléments permettant de motiver sa décision, il doit pratiquer cet examen dans un délai maximal de 15 jours après le premier examen.

- une étude poste et des conditions de travail

Le médecin du travail doit, comme auparavant, réaliser ou faire réaliser une étude du poste du salarié dont il envisage de conclure à l’inaptitude physique Il doit également réaliser ou faire réaliser une étude des conditions de travail dans l’établissement.

- des échanges entre le médecin du travail, l’employeur et le salarié

La constatation de l’inaptitude physique du salarié est désormais obligatoirement précédée d’échanges entre le médecin du travail et le salarié, d’une part, et le médecin et l’employeur, d’autre part.

La régularité d’une inaptitude physique du salarié ne peut être constatée qu’après que le médecin du travail ait échangé avec le salarié et l’employeur sur les mesures d’aménagement, d’adaptation ou de mutation de poste envisageables ou, à défaut, la nécessité d’un changement de poste.

Le médecin du travail peut mentionner dans cet avis que tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que l’état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans un emploi.

La notification de l’avis médical d’inaptitude physique intervient à l’issue de la procédure, et au plus tard à la date du second examen médical dans le cas où deux examens ont été pratiqués.

 

Par Johanne Sfaoui

Avocat au Barreau de Paris

 

Source : décret 2016-1908 du 27 décembre 2016 : JO 29

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Johanne SFAOUI

Maître Johanne SFAOUI

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit de la Famille - Divorce

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés