Juridictions pénales

Le droit de se taire et le droit de mentir


Par Patrice GIROUD, Avocat - Modifié le 11-03-2015 - Blog : Blog Maitre Patrice GIROUD

Chacun sait que le prévenu a le droit de se taire qui lui est rappelé par la juridiction répressive en début d'audience.

Le droit de se taire s'oppose donc à l'obligation de parler qui ne saurait sérieusement se concevoir que dans un système de contrainte physique ou morale qui n'est pas acceptable dans un état de droit.

Le prévenu a donc le droit de se taire et il ne prête pas serment de dire la vérité alors que tel est le cas du témoin.

Choisissant de parler (c'est un choix librement consenti) a-t-il le droit de mentir ?

Rien ne permet de l'affirmer encore qu'il ne puisse être poursuivi pour faux témoignage !

Le droit de se taire est principalement dicté par le jeu de la présomption d'innocence, le prévenu n'ayant pas à prouver son innocence et à faciliter le travail du Parquet.

Ne pas parler permet également de ne pas s'auto-incriminer et ce toujours en considération de la charge de la preuve.

Est-il cependant judicieux d'utiliser le droit de se taire ?

C'est un choix qui peut présenter bien des inconvénients car certaines questions resteront sans réponse et les éléments objectifs du dossier pèseront alors de tout leur poids

Par Me Patrice GIROUD

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail