Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Actualités

Article avocat Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits

Si le salarié de la société Mère est licencié à raison des actes qu’il a effectués au titre de son mandat social dans la filiale…

Par , Avocat - Modifié le 13-06-2012
Le salarié d’une société en est nommé directeur général (DG). Puis, il est nommé administrateur et DG d’une filiale de cette société. Ultérieurement, il est révoqué de son mandat de DG de la société mère, puis licencié pour faute grave. Il conserve son mandat d’administrateur et ses fonctions de DG de la filiale.

La société mère, employeur, reproche au salarié la convocation du conseil d’administration de la filiale ainsi que la saisine du président du Tribunal de commerce en vue de la désignation d’un mandataire ad hoc. Le salarié objecte qu’il n’a pas agi en qualité de salarié de la société mère, mais en qualité d’administrateur de la filiale.

Comme la Cour d’Appel, la Cour de Cassation considère qu’en prenant l’initiative, justifiée par une situation financière qui imposait des mesures d’urgence, de provoquer une réunion du conseil d’administration de la filiale et de prendre rendez-vous avec le président du Tribunal de commerce, l’administrateur a agi dans le cadre de son mandat d’administrateur au sein de cette société et en dehors du contrat de travail le liant à la société mère. Il s’ensuit que le licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse. ; c’est ce que vient de juger la Chambre Sociale de la Cour de Cassation le 15 février 2012 (n° 10.18.843 - N° 448. F.D.)

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Publicité

Maître Jean Pierre BOUGNOUX

Maître Jean Pierre BOUGNOUX

Avocat au Barreau de ANGERS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit Commercial
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Bancaire
  • - Droit de l'Environnement
  • - Procédure Judiciaire
  • - Droit de la Protection Sociale
  • - Droit des affaires

Me contacter

Edition abonné

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.