Le repos des jours fériés n’est pas obligatoire sauf :
- pour les salariés âgés de moins de 18 ans ;
- application d’une convention collective imposant le repos.

Le jour férié chômé ne doit donner lieu à aucune retenue sur la rémunération.
A l’inverse, sauf convention collective plus favorable et à l’exception du 1er mai, le jour férié travaillé ne donne lieu à aucune majoration de rémunération, sous réserve de l’application éventuelle des majorations pour heures supplémentaires.