Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Embaucher un salarié en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) » Etablir le Contrat de Travail » Rédiger le Contrat de Travail à Durée Indéterminée à temps plein : modèles & conseils » Actualités

L’article 1133 du Code civil précise que la cause est illicite, quand elle est prohibée par la loi, contraire aux bonnes m½urs ou à l’ordre public.

Lorsque le mobile est contraire aux bonnes m½urs, la cause est donc immorale. Par exemple, lorsque le contrat de travail conclu entre l’exploitante d’une maison close et une femme de chambre comporte une clause subjective immorale (1).

Si le respect des conditions de fond est important lors de l’analyse de la validité d’une convention, le respect de la forme n’est pas négligeable et peut d’ailleurs différer en fonction de la nature du contrat, selon qu’il s’agisse d’un contrat d’exercice libéral, ou d’un contrat de travail (§II).

 Les conditions de forme du contrat

L’opposition entre consensualisme et formalisme, est un vieux débat qui s’applique aussi bien aux problématiques du contrat d’exercice libéral que du contrat de travail. En principe, le contrat repose sur la notion de consensualisme, qui signifie que le simple échange de consentement fait le contrat. Pourtant en matière de contrat d’exercice libéral, il apparaît qu’un formalisme validant soit nécessaire pour que les contrats unissant professionnel de santé et établissement soit valables. Il convient donc de nous intéresser au formalisme du contrat d’exercice libéral (I), ainsi qu’au consensualisme appliqué au contrat de travail (II).

 

Par Agathe Mouillac-Delage

Avocat au Barreau de Périgueux

 

Références :

(1)  Cass. soc., 8 janvier 1964.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Agathe Mouillac-Delage

Maître Agathe Mouillac-Delage

Avocat au Barreau de PERIGUEUX

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit Pénal
  • - Droit Public
  • - Droit de la Santé

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés