Voies de recours pré-contentieux

Refus d'indemniser des prestations supplémentaires quand la personne publique s'est ...


Par Patrick LINGIBE, Avocat - Modifié le 02-06-2020 - Blog : Blog Maitre Patrick LINGIBE

Une société ayant exécuté des prestations supplémentaires pour une personne publique n'a pas droit à indemnisation pour celles-ci si la personne publique s'est préalablement et précisément opposée à leur réalisation.

En juillet 2003, une société a conclu avec un département un marché public ayant pour objet des prestations de géomètre-expert, dans le cadre du remembrement d'une partie du territoire d'une commune. Le département a rejeté, en décembre 2011, le décompte final transmis par la société qui comprenait des travaux exécutés en sus des prestations initialement prévues.

La cour administrative d'appel de Nantes, dans un arrêt rendu le 9 novembre 2018, a rejeté les demandes de la société tendant à la condamnation du département en question à lui verser différentes sommes au titre de l'exécution du marché, dont une somme correspondant au titre des travaux supplémentaires.

Le Conseil d'Etat, dans un arrêt du 27 mars 2020 (requête n° 426955), décide de rejeter lui aussi la requête de la société. Tout d'abord, la Haute juridiction administrative indique que le prestataire qui a effectué des prestations supplémentaires indispensables à l'exécution du marché dans les règles de l'art, comme c'est le cas en l'espèce, a le droit d'être indemnisé pour celles-ci, sauf dans le cas où la personne publique s'est préalablement et précisément opposée à leur réalisation. Or, en l'espèce, le département en question avait fait connaître sa volonté à la société de ne pas la rémunérer pour les prestations supplémentaires fournies sans commande expresse de sa part et sans avenant. Enfin, en outre, la société n'a pas pu établir que les prestations supplémentaires en question avaient été exécutées avant la réception de ce courrier. Le Conseil d'Etat rejette donc le pourvoi.

 
Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail