Majoration de la pension de retraite de base pour la durée d’assurance après l’âge minimum de départ à la retraite et la durée d’assurance requise pour le taux plein

Pour chaque trimestre accompli à compter du 1er janvier 2009 (la règle est un peu différente pour les trimestres accomplis avant) :
majoration de la pension annuelle totale = 1,25% x le nombre de trimestres supplémentaires x pension annuelle totale

Avantages de la surcote

  • Pension de base majorée
  • Acquisition de points de retraite complémentaire pendant la durée d’assurance supplémentaire (mais pas de surcote)


Inconvénients de la surcote

  • Soumis aux aléas des réformes futures sur les retraites
  • Soumis aux aléas de la vie du contrat de travail
Par Claire Danis de Almeida
Avocat au barreau de Nanterre
Source