A partir du 1er janvier 2011, toutes les annonces immobilières qu'elles soient émises par des professionnels ou des particuliers, et qui concerne soit une location soit une vente, devront toutes faire part du résultat du diagnostic de performance énergétique.

Ce diagnostic permet de classer les logements dans différentes catégories, il en existe 7 à ce jour (de A à G). La performance énergétique va devenir un argument de vente, parce que selon la catégorie 'énergétique' du logement, les factures d'électricité vont considérablement variées.

En l'absence d'affichage, le consommateur pourrait obtenir la nullité de la transaction ou de la location, ou une diminution du prix de la vente ou du loyer.

Source