Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement hors faute grave et lourde » Indemnité légale de licenciement : comment calculer le montant ? » Actualités

Article avocat Indemnité légale de licenciement : comment calculer le montant ?

REVALORISATION DE L'INEDEMNITE DE LICENCIEMENT - REFORME DROIT DU TRAVAIL 2017

Par , Avocat - Modifié le 05-10-2017

 

Revalorisation de l’indemnité légale de licenciement pour les licenciements notifiés après le 26 septembre 2017

 

Ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail, art.39, Jo du 23
Décret n° 2017-1398 du 25 septembre 2017 portant revalorisation de l’indemnité légale de licenciement, Jo du 26

 

Conformément à l’annonce faite par Madame la Ministre du travail, un décret est venu revaloriser le montant de l’indemnité légale de licenciement. Cette revalorisation se limite uniquement aux 10 premières années. Au-delà, le montant de l’indemnité légale reste inchangé.

 

La condition d’ancienneté requise pour bénéficier de l’indemnité légale de licenciement est quant à elle réduite à 8 mois au lieu d’une année.

 

AVANT

 

APRES

 

Ancienneté pour les licenciements notifiés avant le 23/09/2017

Montant de l’indemnité légale pour les licenciements notifiés avant le 26/09/2017

Ancienneté pour les licenciements notifiés après le 23/09/2017

Montant de l’indemnité légale pour les licenciements notifiés après le 26/09/2017

De 1 an jusqu’à 10 ans

1/5ème de mois de salaire

De 8 mois à 10 ans

1/4 de mois de salaire

A partir de 10 ans

2/15ème de mois de salaire

A partir de 10 ans

1/3 de mois de salaire

 

 

En bref :

 

Un salarié qui gagne mensuellement 2.000 euros brut (moyenne des 12 derniers mois ou des trois dernières) et qui a acquis une ancienneté de 12 ans au moment de son licenciement percevra une indemnité légale de licenciement :

 

  • De 5.333 euros, si son licenciement est notifié avant le 26 septembre 2017,

 

  • Ou de 6.533 euros, si son licenciement est notifié après le 26 septembre 2017.

 

 

(N’oubliez pas : l’indemnité légale de licenciement est exonérée d’impôt en intégralité)

 

Enfin, il demeure que le salarié se voit appliquer les dispositions conventionnelles en la matière, lorsqu’elles lui sont plus favorables.

 

 

 

Aurore Carasco

Avocat

www.carasco-avocat.fr

04.42.20.28.19

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Aurore Carasco

Maître Aurore Carasco

Avocat au Barreau de AIX-en-PROVENCE

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.