Les rémunérations minimales applicables dans la branche de la coiffure ont été revues à la hausse l'an dernier. Un avenant du 31 mai 2018 (1), qui fixe la grille des salaires dans le secteur de la coiffure, a été étendu par un arrêté de décembre 2018 (2). Par conséquent, depuis le 1er janvier 2019, tous les salariés de la coiffure (que l'employeur adhère ou non à l'une des organisations patronales signataires du texte) ne peuvent être rémunérés en dessous de ces minima conventionnels.

Salaires minima des emplois de la filière technique de la coiffure

Niveau

Échelon

Classification

Salaire minimal

    I

    1

Coiffeur(se) débutant(e)

1.534 euros

 

    2

Coiffeur(se)

1.538 euros

 

    3

Coiffeur(se) confirmé(e)

1.544 euros

    II

    1

Coiffeur(se) qualifié(e)

1.551 euros

 

 

ou technicien

1.587 euros

 

     2

Coiffeur(se) hautement qualifié(e)
ou technicien(ne) qualifié(e)

1.699 euros

 

     3

Coiffeur(se) très hautement
qualifié(e ou assistant(e)
manager ou technicien(ne)
hautement qualifié(e)

1.814 euros

    III

     1

Manager débutant

1.950 euros

 

     2

Manager confirmé(e)

2.345 euros

 

 

ou animateur(trice) débutant

2.760 euros

 

     3

Manager hautement qualifié(e)

2.921 euros

 

 

ou animateur(trice) de réseau confirmé(e)

2.973 euros

Salaires minima des emplois de l'esthétique-cosmétique

Coefficient

Salaire minimal

105

1.526 euros

115

1.531 euros

125

1.541 euros

135

1.556 euros

145

1.567 euros

155

1.577 euros

165

1.589 euros

Sachez que pour connaître votre coefficient, il vous suffit de consulter votre bulletin de salaire ou encore votre contrat de travail.

Salaires minima des emplois de la filière non technique de la coiffure

Coefficient

Salaire minimal

100

1.526 euros

110

1.531 euros

120

1.536 euros

130

1.577 euros

Salaires minima des emplois de la filière administrative de la coiffure

Coefficient

Salaire minimal

230

1.723 euros

240

1.723 euros

250

1.753 euros

285

1.962 euros

295

2.025 euros

305

2.107 euros

330

2.231 euros

330 et au-dessus

2.532 euros

Votre employeur ne peut pas vous rémunérer en deçà du salaire minimum conventionnel, dès lors que celui-ci est plus favorable que le SMIC horaire en vigueur (1.521,22 euros, salaire brut mensuel en 2019).

Attention, en cas de litige sur le paiement du salaire, vous disposez de 3 ans, à partir du jour où vous avez eu connaissance des faits du manquement de votre employeur, pour agir devant le Conseil de prud'hommes (3). N'hésitez pas à faire appel à un avocat pour mettre toutes les chances de succès de votre côté. 

Par ailleurs, savez-vous qu'il existe également une prime d'ancienneté destinée à récompenser les salariés qui justifient au minimum de 5 années d'ancienneté et plus ?