Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Temps de travail » Organiser le temps de travail et les repos » Astreinte : comment mettre en place des astreintes ? » Actualités

Actualité Astreinte : comment mettre en place des astreintes ?

Astreintes : définition, mise en place, rémunération...tout savoir !

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 06-07-2020

Astreintes : définition, mise en place, rémunération...tout savoir !

L'activité de votre entreprise nécessite que vos salariés puissent intervenir rapidement en cas de problème. C'est pourquoi, vous avez recours aux astreintes. Qu'est-ce qu'une astreinte ? Pouvez-vous imposer des astreintes à vos salariés ? Avez-vous le droit d'exiger que vos salariés restent à leur domicile pendant la période d'astreinte ? Sous quel délai devez-vous informer vos salariés de l'astreinte ? Comment rémunérer vos salariés lorsqu'ils réalisent des astreintes ?

Qu'est-ce qu'une astreinte ?

Une période d'astreinte s'entend comme une période pendant laquelle le salarié, sans être sur son lieu de travail et sans être à la disposition permanente et immédiate de l'employeur, doit être en mesure d'intervenir pour accomplir un travail au service de l'entreprise (1).

Il faut donc distinguer deux périodes au cours d'une astreinte :

  • celle pendant laquelle le salarié est en "attente forcée" : temps pendant lequel le salarié n'intervient pas mais reste à disposition de l'employeur ;
  • et celle pendant laquelle il intervient : la durée de l'intervention est alors considérée comme du temps de travail effectif.

Bon à savoir :

Exception faite de la durée d'intervention, la période d'astreinte est prise en compte pour le calcul de la durée minimale de repos quotidien et des durées de repos hebdomadaire (2).

Autrement dit, le temps pendant lequel le salarié est d'astreinte et au cours duquel il se tient à la disposition de son employeur sans intervenir, est décompté comme du temps de repos. Par conséquent, si le salarié est d'astreinte tout un weekend, et qu'il n'a réalisé aucune intervention, alors il est considéré comme ayant eu un weekend de repos.

L'employeur peut-il exiger que le salarié reste à son domicile pendant l'astreinte ?

Le salarié doit pouvoir intervenir à tout moment si vous le lui demandez, mais il n'est pas tenu de rester à son domicile ou à proximité de celui-ci (1).

Lorsqu'il est d'astreinte, le salarié doit être joignable à tout moment. En revanche, lorsqu'il n'effectue pas d'intervention, il peut tout à fait aller faire ses courses, se promener en famille, recevoir des amis.

Bon à savoir :

Lorsque les salariés sont tenus de rester dans les locaux imposés par l'employeur et situés à proximité de leur lieu de travail afin de répondre sans délai à toute demande d'intervention sans pouvoir vaquer à leurs occupations personnelles, on parle alors de garde et non d'astreinte (3).

Comment mettre en place l'astreinte ?

L'astreinte est mise en place par une convention ou un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche qui fixe le mode d'organisation de l'astreinte, les modalités d'information et les délais de prévenance des salariés concernés ainsi que ses contreparties (4).

À défaut d'accord, l'astreinte peut être mise en place par une décision unilatérale de l'employeur, après avis du comité social et économique, et après information de l'agent de contrôle de l'inspection du travail (5).

À retenir :

La mise en place des astreintes ne peut pas résulter uniquement du contrat de travail (6). En effet, si le contrat de travail peut mentionner l'astreinte, vous ne pouvez cependant pas l'imposer au salarié seulement parce-que cette possibilité est inscrite au contrat.

L'employeur peut-il imposer au salarié d'effectuer des astreintes ?

Lorsque l'astreinte est prévue par accord collectif, la décision de l'employeur d'avoir recours à l'astreinte ne constitue pas une modification du contrat de travail es'impose au salarié (7) et ce, même si le contrat de travail du salarié ne contient aucune clause relative aux astreintes (8).

La mise en place d'un régime d'astreintes non prévu par l'accord collectif ou le contrat de travail constitue une modification du contrat de travail.

Cass. Soc. 22 octobre 2008, n°07-43435

En revanche, la mise en place d'un régime d'astreintes par décision unilatérale et non prévu initialement dans le contrat de travail du salarié, constitue une modification du contrat de travail qui nécessite l'accord du salarié (9).

Comment l'employeur programme t-il les astreintes ?

Vous devez informer les salariés concernés par des périodes d'astreintes, de leur programmation individuelle, dans un délai raisonnable (1).

Une convention ou un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche fixe les délais de prévenance des salariés concernés (4).

15 joursDélai de prévenance

À défaut d'accord, la programmation individuelle des périodes d'astreinte est portée à leur connaissance 15 jours à l'avance, sauf circonstances exceptionnelles et sous réserve qu'ils en soient avertis au moins un jour franc à l'avance (5).

En fin de mois, vous devez remettre à chaque salarié intéressé un document précisant le nombre d'heures d'astreinte accomplies par celui-ci au cours du mois écoulé ainsi que la compensation correspondante (10).

Comment sont rémunérées les astreintes ?

Les astreintes effectuées par le salarié donnent lieu à des contreparties, soit financières, soit sous forme de repos (1).

C'est la convention ou l'accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche qui met en place l'astreinte qui fixe la compensation financière ou sous forme de repos à laquelle le salarié peut prétendre (4).

À défaut, les contreparties sont fixées par l'employeur, après avis du comité social et économique, et après information de l'agent de contrôle de l'inspection du travail (5).

À retenir :

Le fait de ne pas accorder les compensations prévues en cas d'astreinte est puni d'une amende de 750 euros (amende de 4ème classe).

Références :
(1) Article L3121-9 du Code du travail
(2) Articles L3121-10 , L3132-2 et L3164-2 du Code du travail
(3) Cass. Soc. 2 avril 2003, n°01-40032 ; Cass. Soc. 8 juin 2011, n°09-70324
(4) Article L3121-11 du Code du travail
(5) Article L3121-12 du Code du travail
(6) Cass. Soc, 23 mai 2017, n°15-24507
(7) Cass. Soc, 16 décembre 1998, n°96-42102
(8) Cass. Soc. 13 février 2002, n°00-40387

(9) Cass. Soc, 31 mai 2000, n°98-42102

(10) Article R3121-2 du Code du travail

Vous avez des questions sur le sujet Astreinte : comment mettre en place des astreintes ? ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Vos Réactions

  • djo zuzu - Visiteur Le 05-05-2015 à 16:58

    pourriez-vous SVP nous donner les conditions d'astreinte un 1 er Mai ?
    Surtout lorqu'il y a eu intervention, le 1 er Mai étant le seul jour Férié reconnu ?
    Merci d'avance
    Bien cordialement
  • pas d'accord - Visiteur Le 06-05-2015 à 18:47

    Il y a de nombreuses décisions de cour de cassation plus récente, qui reconnaisse la qualification de l'astreinte, alors que le salarié était contraint de demeurer sur son lieu de travail.
  • djo zuzu - Visiteur Le 07-05-2015 à 18:40

    merci bien pour votre reponse je vais aller les consultées
  • Paradoxaltarnish - Visiteur Le 15-12-2016 à 13:46

    Bonjour,

    Lors d'une astreinte à domicile, l'employeur est il dans l'obligation de fournir un véhicule au salarié si celui ci intervient sur des lieux qui ne sont pas son lieu de travail?
    Peut on reprocher à un salarié de ne pas avoir répondu au téléphone en raison d'un problème technique de son téléphone personnel? Doit il fournir un téléphone professionnel?
    Sous quel délai doit on intervenir lors d'une astreinte? 
    Si les véhicules de l'entreprise sont géo-localisé peut on surveiller les déplacements du salarié d'astreinte? Pendant son temps d'intervention et pendant son temps d'attente ?
    Un employeur a il le droit de supprimer les astreintes d'un salarié et donc de lui imposer une baisse de rémunération?

    Merci d'avance. 
  • votre_pseudo - Visiteur Le 06-10-2017 à 16:21

    juste 750 euros? serieux ? je comprend pourquoi mon patron ne nous donne pas de compensation a nos astreintes....
  • Labruguie - Visiteur Le 14-11-2017 à 10:31

    Bonjour, un employeur peut il sous planifier son employé en prévision d'éventuelles interventions d'atteintes? Si sous planification il y a peut elle être faite en dessous du minimum de 24h légal ? Merci
  • Magasin - Visiteur Le 15-07-2018 à 12:30

    Bonjour
    J'ai besoin de ridiger un procedure d'astreinte pour le magasin centrale de notre entreprise.
    Donc j'ai besoin d'un modele, veuillez me donner un exemple 

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité