La Cour d'appel de Paris a suivi les décisions prises par plusieurs autres Cour d'appel en écartant à son tour l'application du barème "Macron" pour l'octroi de dommages et intérêts à un salarié licencié abusivement.

En septembre 2017, les ordonnances "Macron" ont mis en place un barème d'indemnité pour les licenciements sans cause réelle et sérieuse. Ces ordonnances ont fait débat car elles prévoient un plancher mais surtout un plafond selon l'ancienneté du salarié.

En juillet 2019, la Cour de cassation a rendu deux avis concluant à la compatibilité de ces ordonnances avec la convention 158 de l'Organisation Internationale du Travail.

Toutefois, certaines Cours d'appel ont estimé qu'il était nécessaire d'écarter l'application du barème en fonction des circonstances et d'exercer un contrôle in concreto afin d'assurer une réparaton adéquate aux salariés licenciés abusivement.

Ainsi, après les Cours d'appel de Reims et de Grenoble, c'est la Cour d'appel de Paris qui a octroyé au salarié un montant supérieur à celui prévu par le barème.

En l'espèce, les juges ont estimé que l'âge de la salariée ainsi que son ancienneté et sa capacité à trouver un nouvel emploi créaient un préjudice particulièrement conséquent qui ne serait pas intégralement réparé en cas de respect du barème. Ils ont donc octroyé des dommages et intérêts équivalent à 7 mois de salaire au lieu des 4 mois maximum prévus par le Code du travail.

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail